Seydisfjordur

Seydisfjordur s’est consolidé comme un des lieux les plus visités d’Islande grâce à ses paysages magnifiques, son centre historique étonnant et son port pour ses croisières et ferrys.

Entre montagnes et rivages d’un des fjords les plus beaux d’Islande se trouve Seydisfjordur, un petit village très beaux typique islandais qui en vaut le détour.

Histoire

L’histoire de Seydisfjordur ne commence pas avant le début du XIXème siècle, quand le village fut fondé en tant que petit endroit commercial. L’essor de la pêche au hareng a fait que, des années plus tard, Seydisfjordur deviendra le village le plus prospère de l’est de l'Islande.

De ce fait, la majeure partie des édifices du village ont pour origines ces années dorées, où la multitude de commerçants norvégiens vinrent à vivre à Seydisfjordur. Beaucoup de ces atypiques édifices en bois furent amenés démonter depuis la Norvège, ce qui fait que s’arrêter à Seydisfjordur peut être quasiment considéré comme une visite d’un village des Fjords Norvégiens.

Des décennies plus tard, après avoir servi de base militaire pour l’armée américaine et britannique, Seydisfjordur entra en dépression économique après la récession progressive de l’industrie du hareng. Aujourd’hui la ville continue à vivre de la pêche (d’autres espèces), de l’artisanat et du tourisme, sachant que le port de Seydisfjordur s’est consolidé comme un des arrêts principaux pour n’importe quelle croisière en Islande

Que voir à Seydisfjordur ?

Malgré sa petite taille et le fait que son charme principal se résume à se balade dans ses rues atypiques tout en admirant l’environnement naturel du fjord et les montagnes, Seydisfjordur comprend des monuments et des points d’intérêts.

  • Route d’accès à Seydisfjordur : Même si ce n’est pas un monument en soit, la route qui permet d’accéder à Seydisfjordur est tout aussi impressionnante que sinueuse. Une fois en haut de la montagne, la route pour Seydisfjordur descend jusqu’au village avec une succession de courbes fermées entourées par les montagnes enneigées et une multitude de petites cascades qui accompagnent le visiteur jusqu’au centre du village. Cette route est tellement célèbre qu’elle a été choisie pour un des décors du film « La Vie rêvée de Walter Mitty », joué par Ben Stiller.
  • L’Église Bleue : Il s’agit d’un des symboles de Seydisfjordur. Malgré le fait que l’intérieur soit austère et difficile à découvrir, sachant que normalement l’église est fermée, son extérieur inoubliable de couleur bleu pastel accompagné des montagnes enneigées de la zone fait de l’Église Bleue un des modèles les plus connus d’Islande. Si vous choisissez de voyager en Islande l'été, vous pourrez profiter à l’intérieur de Bláa Kirkjan de concerts de musique classique ou de jazz pour un prix d’environs 3000 ISK.
  • Monument de l’avalanche : Il se trouve à côté de l’Église Bleue et c’est un excellent point de départ pour découvrir les diverses avalanches qu’a souffert la ville de Seydisfjordur tout au long de l’histoire. Ce monument rend hommage concrètement à l’avalanche de 1996, où heureusement personne ne mourra.
  • Arc-en-ciel de Seydisfjordur : Seydisfjordur, comme l’Islande, est un village très ouvert avec la communauté LGBTI. Pour cela, les habitants du village décidèrent peindre un chemin de dalles multicolores en hommage au drapeau arc-en-ciel et comme symbole du respect et de la tolérance. Le contraste de cet arc-en-ciel avec la couleur de l’Église Bleu fait qu’il s’agit d’un des endroits les plus photographiés de Seydisfjordur. Parfait pour poster une photo sur Instagram !

 

Comment se rendre à Seydisfjordur ?

La manière la plus simple d’arriver à Seydisfjordur pendant votre circuit en Islande est avec une voiture de location. Comme cela, en conduisant sur la Ring Road,vous n’aurez qu’à dévier sur la route 93 à la hauteur du village de Egilsstadir et profiter d’un chemin sinueux et magnifique d’une demi-heure, apte à n’importe quel véhicule.

Une autre manière d’arriver à Seydisfjordur est à travers d’une croisière en Islande. Il y a beaucoup de bateaux qui arrivent semaines après semaines en été dans ce petit village qui sert de porte d’entrée en Islande pour beaucoup de touristes.